Archives de Tag: science-fiction

Le Casino Perdu

bandeau le casino perdu

Michel Pagel, aujourd’hui monument incontesté de la science-fiction française, a eu droit à une réédition de son Casino Perdu pour les dix ans des Moutons Électriques en 2006, qui fait la part belle aux auteurs français et se soucie perpétuellement de défricher de nouveaux talents. Michel Pagel est bien sûr ancré dans le marché éditorial depuis plus de trente ans aujourd’hui, et tous s’accordent pour dire que ses premiers romans sont loin d’être des canons stylistiques et scénaristiques, mais on retrouve toujours chez l’auteur un élément qui fait la différence. Que vaut alors ce fameux Casino Perdu, publié initialement chez Fleuve Noir en 1998 ? Lire la suite


« La Guerre des Mondes : Invasion » de David Latt – La seconde mort d’Herbert George Wells

… ou « comment se faire chier pendant une heure et demie ? »

Eh oui, tous le monde se souvient évidemment de la magistrale adaptation du chef-d’oeuvre de science-fiction écrit par Herbert George Wells à l’année 1898, comptant les déboires de la condition humaine face à une invasion extraterrestre génocidaire à une époque coloniale où l’idée de ne pas être seul dans l’Univers commençait à trotter dans les esprits, quelques siècles à peine après la conscience que la Terre n’était pas le centre de l’Univers.

Et pourtant, l’année même où Tom Cruise tentait de survivre à une invasion de tripodes, deux adaptations télévisuelles du même récit sont sorties, de manière logiquement inaperçue, compte tenu du fait qu’il ne s’agit pas de films, mais des campagnes de publicité pour des soins oculaires, tant le résultat surpasse tous les seuils de la nullité. Lire la suite


Le Diable l’Emporte

René Barjavel

René Barjavel

Écrit cinq années après Ravage, Le Diable l’Emporte de René Barjavel s’inscrit une nouvelle fois dans la méfiance vis-à-vis des progrès technologiques et scientifiques. Non pas que ceux-ci soient néfastes par nature, mais parce que la bêtise humaine pousse inévitablement au développement d’armes propice à l’autodestruction. C’est donc toujours le même message porté par Ravage que nous confie l’auteur, mais sous un angle de lecture différent ; où l’humain ne se contente pas de subir sa propre destruction mais la provoque délibérément. Lire la suite


Ravage

René Barjavel

René Barjavel

Ravage de René Barjavel date de 1943. Fleuron de la Science-Fiction française, il comporte cette spécificité d’aborder le thème du post-apocalyptique d’une manière qui demeure encore aujourd’hui peu classique. Que ferait-on si subitement l’électricité « disparaissait » ? Comment se reconstruirait la société suivante ? Sur quel modèle ? Ce sont ces thèmes qu’aborde l’auteur dans son court ouvrage. Lire la suite